Amitié et secret

Un conte alepin traditionnel – Traduction de Fahd Touma. Un vieil homme sage et riche était peiné que son fils, jeune homme insouciant, dépense l’argent sans compter. Il lui dit : « Mon fils, je souhaite te donner deux conseils. Le premier est qu’il faut bien choisir tes amis et que ce n’est pas leur nombre qui compte. Moi, je Continuer la lecture Amitié et secret

Le ministre envieux – Version originale en langue arabe

Auteur : Al-Ibchihi (1388 – 1446). الوَزيرُ والأَعرابِيُّ حُكِيَ أنَّ رَجُلاً مِنَ العَرَبِ دَخَلَ عَلَى المُعتَصِمِ ، فَقَرَّبَهُ وأَدناهَ وجَعَلَهُ نَديمَهُ. وصارَ يَدخُلُ عَلَى حَرِيمِهِ مِن غَيرِ اِستِئذانٍ. وكانَ لَهُ وَزيرٌ حاسِدٌ ، فَغارَ مِنَ البَدَوِيّ وَحَسَدَهُ. وَقالَ في نَفسِهِ : إِن لَم أَحتَلْ عَلَى هذا البَدَوِيّ في قَتلِهِ، أَخّذّ بِقَلبِ أَميرِ المُؤمِنِينَ ، وأَبعَدَنِي مِنهُ. فَصارَ يِتَلَطَّفُ بِالبَدَوِيِّ حَتَّى Continuer la lecture Le ministre envieux – Version originale en langue arabe

Le ministre envieux

Auteur : Al-Ibchihi (1388 – 1446) – Traduction : Fahd Touma. On raconte qu’un homme, bédouin parmi les arabes, entra dans la cour du calife d’Al-Mu’tassem. Celui-ci l’honora, se rapprocha de lui et l’établit comme commensal. L’homme se mit même à fréquenter le harem du calife sans toujours en demander l’autorisation. Le vizir d’Al-Mu’tassem prit ombrage de la présence du Continuer la lecture Le ministre envieux

Un conte populaire

L’écriture fut la première étape qui a permis de dater l’Histoire de l’Humanité. Sans l’écriture nous aurions eu beaucoup de difficultés à déchiffrer et comprendre notre vrai passé. Mais, à côté de l’écriture, l’oralité a joué un rôle très important pour préserver le passé, et bien qu’elle ne fut pas écrite – tout le temps, ou immédiatement – elle est Continuer la lecture Un conte populaire

Fables et contes traduits de la littérature arabe ancienne – par Fahd Touma

IBN-AL-MUQAFFA‘ (724-759, VIII° Siècle – du livre de Kalila Wa Dimna Le renard et le tambour C’est l’exemple de celui qui exalte une chose mais, une fois qu’il l’a saisie et examinée, il la dédaigne. On raconte qu’un renard passait dans un bosquet où pendait un tambour, accroché à un arbre. A chaque fois que le vent soufflait dans les branches, Continuer la lecture Fables et contes traduits de la littérature arabe ancienne – par Fahd Touma